• Patrimoine mondial 100: Changement climatique

Patrimoine mondial 100: Changement climatique

Prix : 7,50 €
Available

Le changement climatique est le problème majeur de notre époque, et l’une des plus grandes menaces auxquelles est confronté le patrimoine culturel et naturel aujourd’hui. Un site naturel sur trois et un site du patrimoine culturel sur six sont actuellement menacés par le changement climatique, selon l’UICN. Ces derniers mois et ces dernières années, nous avons vu des sites du patrimoine culturel et naturel, dont de nombreux sites du patrimoine mondial, menacés par des incendies de forêt, des inondations, des tempêtes et des événements de blanchiment massif. Nous avons également vu comment le changement climatique met en péril le patrimoine vivant – traditions orales, arts du spectacle, pratiques sociales, événements festifs et connaissances traditionnelles. Comme le changement climatique entraîne des déplacements et des migrations forcées, des modes de vie entiers risquent de disparaître à jamais.

Unavailable choice

Description

En plein milieu d’une COP26 historique, où plus de 100 pays se sont engagés à mettre fin à la déforestation d’ici 2030, le rapport élaboré récemment par l’UNESCO, World Heritage forests: Carbon sinks under pressure (Les forêts du patrimoine mondial : des puits de carbone sous pression), que nous analysons en détail dans ce numéro, ne pourrait être plus opportun. Le rapport révèle que 60 % des forêts du patrimoine mondial sont menacées par des événements liés au changement climatique. Les sites marins sont également sous pression. Deux tiers de ces réserves de carbone vitales – qui abritent 15 % des actifs mondiaux en carbone bleu – sont actuellement exposés à des risques élevés de dégradation, selon le rapport UNESCO Marine World Heritage: Custodians of the globe’s blue carbon assets (Le patrimoine mondial marin de l’UNESCO : gardien des réserves mondiales de carbone bleu), et si aucune mesure n’est prise, le corail pourrait disparaître des sites du patrimoine naturel d’ici la fin du siècle.

En réponse à cet impact indéniable du changement climatique sur la culture, l’UNESCO s’efforce de renforcer les capacités des pays et des communautés à se préparer aux impacts et aux catastrophes liés au changement climatique et à s’en remettre. Dans le même temps, nous nous engageons à exploiter le potentiel de la culture pour l’action climatique, qui reste encore largement inexploité. Qu’il s’agisse du patrimoine matériel et vivant, des musées ou de la créativité, la culture représente une source d’inspiration pour lutter contre le changement climatique par l’atténuation et l’adaptation.